Attention
Dans le cadre de l’événement Monuments en mouvement, le pendule de Foucault sera partiellement visible pour une durée indéterminée.
Fermeture le 10 octobre toute la journée.
Ouverture: mardi 7 novembre à 14h00
Ouverture : jeudi 9 novembre à 14h00.

Les monuments aux morts de la Grande Guerre 1914-1918

21 mai 2016  > 11 septembre 2016 Exposition

Rendez-vous du 21 mai au 11 septembre 2016 au Panthéon pour l'exposition "Les monuments aux morts de la Grande Guerre 1914-1918".
 

36 000 communes, 36 000 cicatrices - Recensement photographique
Présence d’une génération perdue - Raymond Depardon
La guerre des gosses - Léon Gimpel, 1915

   

L'exposition 

   

Dressant leur silhouette vers le ciel, les monuments aux morts déroulent à l'infini des listes de noms gravés dans la pierre : ceux des 1 350 000 Français, morts ou disparus sur les champs de bataille ou dans les tranchées. 
   
Sur les places de villages, dans les gares, sur des sites emblématiques, les monuments aux morts sont des éléments incontournables dans le paysage des communes françaises dont la principale qualité est de fixer la mémoire, de façon laïque et républicaine. 
Exposer ces photographies au Panthéon, c’est aussi faire entrer symboliquement tous les Poilus tués durant la Grande Guerre dans ce haut lieu républicain et leur rendre l’hommage ultime de « grands hommes de la nation française ».
 

Raymond Depardon et Léon Gimpel
  

Au sein de l’exposition, ce recensement photographique exceptionnel 36 000 communes, 36 000 cicatrices, dont un catalogue est publié aux Éditions du patrimoine, sera complété par deux présentations de photographies :
- "Présence d’une génération perdue" de Raymond Depardon
-  "La guerre des gosses" de Léon Gimpel, 1915 (commissariat Luce Lebart, Société française de photographie).

Le Centre des monuments nationaux (CMN), la Mission du centenaire de la Première Guerre mondialel’Institut de recherches historiques du Septentrion (IRHiS), Université de Lille 3, et les Rencontres de la photographie d’Arles, avec le parrainage de Raymond Depardon, ont souhaité présenter au Panthéon une exposition consacrée au premier recensement photographique des monuments aux morts français, afin de montrer l’immensité de l’hécatombe à travers des œuvres de mémoire. Le commissariat de l’exposition a été confié à François Hébel.

Cette exposition bénéficie du soutien de la Caisse d'Epargne Île-de-France et de Sanef Groupe Albertis.
  

Informations pratiques
  

Dates : du 21 mai au 11 septembre 20 
Horaires : Ouvert tous les jours de 10h00 à 18h30
Dernier accès 45 minutes avant la fermeture
Tarifs : droit d'entrée du monument